MADAGASCAR

MADAGASCAR est une république démocrate. On y parle le Malgache et de nombreux dialectes ethniques. Le français est enseigné dès l’école primaire. 4ième plus grande île du monde, elle se situe dans l’océan indien

MADAGASCAR quelques chiffres

Superficie : 587 295 km2. Longueur : 1600km, largeur : 570km.

Population : environ 22 millions habitants.

60% ont moins de 25 ans.

Espérance de vie : 54 ans pour les femmes, 59 ans pour les hommes.

80% de la population est rurale.

Agriculture : riz, manioc, café, clous de girofle, poivre, cacao vanille, litchis, canna à sucre, coton.

Élevage : zébus (15 millions), poules, moutons, porcs, chèvres.

Déforestation massive : ébène, bois de rose, palissandre.

Richesse minière importante : graphite, mica, chromite, bauxite, or, saphir, émeraude, rubis, grenat.

Climat : tropical le long des côtes, tempéré à l’intérieur, aride dans le sud. Activité cyclonique importante.

Salaire moyen EUR 25 (salaire d’un instituteur entre EUR 30 et EUR 50)

70% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

Le taux de scolarisation est de 51%.

Près de 90% des Malgaches scolarisés n’ont pas dépassé le niveau primaire.

31% des adolescents sont analphabètes.

45% des enfants souffrent de malnutrition et d’hygiène sanitaire.

Chaque année, 60 000 enfants meurent avant l’âge de 5 ans (112 sur 1 000).

1 enfant scolarisable sur 3 travaille (1 530 000 enfants).

82% des enfants économiquement actifs de 5 à 17 ans effectuent des travaux dommageables : ils sont employés dans la restauration, les carrières de pierre, mines, briqueteries, l’industrie, pour la pêche, comme domestiques, etc. La principale cause, la pauvreté, 85% de ces enfants ne perçoivent pas de salaires.

Madagascar est classé 146éme sur 177 pays à l’indice de développement humain.

 

 

MADAGASCAR, quelques dates

Jusqu’au XVIe siècle Madagascar a été l’objet de vagues d’immigrations successives : africains, indonésiens, arabes puis portugais. Jusqu’en 1886 La dynastie de l’ethnie Merinas fédère et unifie progressivement les différentes régions de l’île. Les relations avec les pays étrangers notamment la France sont variables.

1895-1896 : Madagascar devient un protectorat français. Le général Joseph Gallieni devient gouverneur général du pays.

1947 : Insurrection populaire contre l’occupant français. Répression sanglante. À l’issue, la France commencera à se retirer progressivement de Madagascar.

1958 : Le République malgache est proclamée le 14 octobre.

1960 : Le 26 juin, le pays accède à l’indépendance. Philibert Tsiranana est élu premier Président de Madagascar.

1975 : Le nouveau président élu Didier Ratsiraka fait adopter une nouvelle constitution par référendum : la charte de la révolution socialiste.

1993 : Les élections présidentielles sont emportées par Albert Zafy qui fonde la troisième République basée sur un régime parlementaire.

1997 : Retour au pouvoir de Didier Ratsiraka lors de l’élection présidentielle.

2002 : Marc Ravalomanana est élu président de la République après une crise électorale de plusieurs mois.

2006 : Réélection de Marc Ravalomanana au premier tour.

2009 : Crise politique. Le conflit entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, maire d’Antananarivo, s’envenime. De violentes émeutes secouent la capitale. La garde présidentielle ouvre le feu sur les insurgés tuant une trentaine de personnes. Au bout de quelques semaines, Marc Ravalomanana démissionne et Andry Rajoelina est investi président de la Haute Autorité de transition (HAT) par un directoire militaire.

2010 : Andry Rajoelina devient président de transition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *