Site d’Antananarivo

dernières nouvelles du centre NRJ

 » Nous avons pensé à vous parce que parmi vos structures, il y en a qui sont en difficulté. Difficultés au sein de l’animation, mais aussi difficulté pour « récolter » des fonds. Nous vous disons : pour nous aider, nous sommes avec vous. Nous voulons vous aider aussi mais dites-nous comment ! De notre côté nous travaillons pour que les charges que nous vous imposons s’allègent un temps soit peu. Nous avons besoin de vous tous avec nous. Tenez bon ! Ne vous laissez pas vaincre par la crise ! »

Rapport du premier trimestre 2015 du centre NRJ

Journée des travailleurs sociaux du centre NRJ

Ephrem vient de nous adresser, ce petit compte-rendu, illustré de photos sur la célébration de la journée des travailleurs sociaux :

« C’était très simple ! La majeure partie du personnel de NRJ était descendue dans la rue non pour manifester notre mécontentement parce qu’on ne nous a pas autorisé de sortir de la boue, mais pour rencontrer nos bénéficiaires. Il y en a pour qui c’est la première fois car ils sont sont tous les jours dans les ateliers, pour d’autres parce qu’ils sont dans les bureaux ou cuisine. Aujourd’hui, tous ceux qui le pouvaient y allaient. Nous avions dit : « service minimum » au centre car le reste de l’équipe s’occupait des enfants et des jeunes pendant ces temps.

Centre NRJ (Antananarivo)

Les enfants des rues sont caractéristiques des grandes villes de Madagascar. Livrés à eux-mêmes, orphelins ou délaissés par leurs parents, ces enfants doivent subvenir seuls à leurs besoins. Les plus jeunes mendient, quelques-uns font des petits boulots et d’autres deviennent des pickpockets. Nul n’est besoin de préciser qu’ils n’ont aucun avenir devant eux. En 1987, le Père Vincent CHOPART décide de changer les choses et de leur donner une autre vie que la rue. Il crée le Centre NRJ (Nouveau Relais des Jeunes). Planté en plein cœur de Tana, dans le « quartier des 67ha », l’un des plus pauvres de la capitale, ce centre agit en faveur de la formation-réinsertion des jeunes et des enfants défavorisés. Il a pour devise « Partage et Solidarité ». Nous sommes fiers et heureux d’être à leurs côtés et de pouvoir les aider.

En lisant leur Rapport d’activités 2014, vous vous apercevrez du travail énorme effectué sur le terrain.

DSC_9363DSC_9370DSC_9360

 

 

 

 

 

DSC_9352NRJ dejAtelier ferDSC_9356DSC_4071

Sur le budget 2014 alloué par l’association, voici le relevé des dépenses faites:

  • Sur la rubrique Culture et loisirs :

1- En début d’année, Ephrem a rendu visite à quelques centres qui s’occupent des enfants et jeunes dans des conditions qui ressemblent à celles du centre NRJ. Cela a ouvert les yeux de certains jeunes qui se sont rendu compte qu’ils avaient quand même de la chance d’être à NRJ. Nous avons profité de cette occasion pour partager quelque chose (lait et bonbons). Nous avons également fait un atelier de dessin et de peinture.

2- Nous avons fait aussi une visite au zoo de Tana.

Comité pour les Pauvres et les Nécessiteux » à Antananarivo

« KOMITY MISAHANA ny SAHIRANA « (K.M.S)

“Comité pour les Pauvres et les Nécessiteux » Antananarivo.

Petit historique.

Le comité a été créé en 2009, pour tendre la main aux enfants nécessiteux du Temple Ambonin’Ampamarinana, afin de combattre la pauvreté et la mendicité infantiles. Les membres de ce comité se sont sentis concernés et ont pris cette initiative pour servir d’exemples à tous les nationaux Malgaches de suivre leur chemin.

 Ils se sont donnés comme objectifs :

  • Une aide à la scolarisation par la distribution de fournitures scolaires et le règlement des frais d’écolage.
  • Une aide matérielle par l’attribution de vêtements, couvertures, etc. et le paiement d’honoraires pour un suivi médical.
  • Donner un enseignement sur une bonne conduite de tous les jours : « les 3S ». « Savoir vivre », « Savoir faire », et « Savoir être ».

 Le président de cette association est notre ami Richou RASAMOELINA.